Bonne rentrée 2020! fébrilité ou stress?

Bonne rentrée 2020 à tous!

En cette période de Rentrée scolaire dès plus particulière, peut-être ressentez-vous une certaine fébrilité ou même un certain niveau de stress?

Chers étudiants, parents, professeurs, travailleurs etc.., comment vivez-vous cette période?  Vous sentez-vous serein, fébrile, inquiet, bousculé, excité, confiant…? 

En ce midipile coaching de la rentrée 2020,  j’ai pensé vous proposer deux exercices pour vous aider à vous reconnecter à vos états ressources les plus dynamisants et aidants et à retrouver ou garder la motivation.  De quelles ressources  avez vous le plus besoin en ce moment?

Pour le premier exercice, trouvez un endroit calme et fermez les yeux… Prenez quelques bonnes respirations et laissez  monter  en vous  un souvenir agréable, une expérience de référence positive, où cet état ressource intérieur dont vous avez vraiment besoin, était pleinement présent en vous.
Remémorez-vous (visualisez) ce souvenir avec tous vos sens, c’est à dire; prenez plaisir par exemple à revoir l’endroit où vous êtes, les décors, les gens autour, à entendre la musique, les sons, les rires, à sentir les odeurs qui sont présents dans ce souvenir…

Cours en ligne pour la gestion du stress
.

Et, lorsque ce souvenir et les sensations qui y sont associées sont bien présents dans votre esprit, SERREZ  le pouce et l’index de  votre main dominante de manière à ancrer  (dans votre neurologie) cet état émotionnel agréable et en ressource.  Voilà, votre ancrage dynamisant est activé ou réactivé ! Répétez cet exercice, trois à quatre fois consécutivement et constatez comment les sensations agréables de ce souvenir s’activent et s’amplifient dès que vous serrez les doigts…(construction d’un nouveau sentier neuronal ou réactivation)
Constatez comme le simple fait de vous remémorer ce souvenir et de serrer le pouce et l’index, les sensations et les émotions  associées à cet état et souvenir agréable s’activeront… et r
épétez cet exercice tous les jours pendant quelques semaines si vous souhaitez  bien l’ ancrer!

Rappelez-vous qu’un ancrage, ça ne s’use pas, mais ça s’oublie! 🙂

et Enfin,  vous avez de la difficulté à trouver de la motivation, à garder le « focus » comme on dit, à donner du sens à vos études, votre travail…Voici un lien vers un article sur mon blogue qui j’espère vous aidera à vous sentir plus motivé et aligné!  

Besoin d’un coup de pouce ?   coaching en ligne  et cours en ligne  CAP sur cerveau heureux et optimal 

Pour me contacter

Je vous souhaite une excellente rentrée 2020 et le meilleur des succès à tous!


Diane

Bon été et bonnes vacances!

Bon été à tous,

Pour plusieurs c’est bientôt le temps des vacances. Je vous souhaite d’en profitez-en pleinement!

« Être en vacances, c’est n’avoir rien à faire et avoir toute la journée pour le faire ». Robert Orban, écrivain

J’aime bien cette citation 🙂

S’accorder des moments de repos ou des vacances ou, faire des choses qui nous font « vibrer » est essentiel et comporte de nombreux bienfaits;

  • Ça permet d’alléger notre esprit des soucis du quotidien en réduisant considérablement le niveau de stress
  • Ça permet d’améliorer ou de retrouver nos capacités intellectuelles et physiques.
    Ça permet de remonter notre niveau d’énergie  et de joie de vivre
    Ça permet d’ améliorer notre santé physique et globale
    Ça permet de consolider les liens affectifs, relationnels et familiaux
    ET… ça permet d’apprécier encore mieux la vie et les gens qu’on aime…

En ce midipile coaching, j’ai pensé vous inviter à renouer avec ce qui vous fait vibrer et à vivre le plus souvent possible des moments de « wow »! Vivre un moment de « wow »!, tout  simple ou sensationnel, c’est vivre intensément l’instant présent; c’est se sentir vivant!

Séance de coaching personnelProfitez-en aussi pour faire  ou refaire votre tableau de visualisation pour maintenir et faire vivre vos rêves et vos projets qui vous animent et vous tiennent à coeur !

Passez un merveilleux été  rempli de « wow »!

Diane

Besoin d’un coup de pouce, vous pouvez me contacter via ce lien

Le tableau de visualisation: pour maintenir ses rêves et objectifs vivants

Bon midi,

J’espère que vous profitez bien de ce magnifique début d’été!

En cette période où on doit se « recréer, se réinventer » son monde, son emploi, ses activités, ses relations et son mode de vie, il est essentiel de continuer à maintenir vivant ses rêves et aspirations les plus profonds et ses objectifs les plus dynamisants.

«Faites-vous une image de votre réussite et imprimez-la de façon indélébile dans votre esprit. Que cette image ne pâlisse jamais, qu’elle nourrisse constamment votre esprit, qui cherchera à son tour à la développer.»– Dr Norman Vincent Peale

À l’approche des vacances, j’ai pensé vous proposer un exercice ludique de visualisation créative  afin de maintenir le CAP sur ce que vous souhaitez atteindre et voir se produire dans vos vies.

Place au tableau de visualisation: un processus de création stimulant!

Le tableau de visualisation est la représentation symbolique  d’un  objectif ou d’un projet :

L’aspect ludique  de cet exercice permet d’accéder au côté  droit de notre cerveau, le côté plus créatif , intuitif,  celui qui  permet d’imaginer, et de faire comme si..

En faisant comme si, ceci permet d’accéder à des ressources qui ne sont pas toujours présentes dans le présent. En utilisant  ce genre d’approche, tout comme  la visualisation créative, il a été démontré une activation accrue du système réticulaire entraînant la libération de neuropeptides et l’augmentation du flux sanguin et d’oxygène dans les aires du cerveau et du corps responsable de l’attente de l’objectif (source: livre de Lisa Wake et ses collaborateurs)

Faire comme si., imaginer, créer des représentations symboliques en image  par exemple, activent les neurones miroirs qui elles, permettent d’activer la dopamine donc d’augmenter la motivation et de passer à l’action et d’atteindre les états ressources qui nous propulse vers notre objectif…

http://www.institut-repere.com/Programmation-Neuro-linguistique/coaching-pnl-et-neurosciences-les-fondements-scientifiques-du-cadre-objectif.html

Ce qu’il vous faut pour cette activité :

  • Carton de la couleur de votre choix
  • Magazines de différents sujets, images, dessins, photos
  • Ciseaux
  • Colle à papier
  • Une photo de vous

Installez-vous seul (e), avec votre conjoint (e), vos enfants, vos proches…et rendez vivante cette intention de changement et de rêve qui vous habite afin de l’attirer vers vous.

 

La démarche:

  • Choisissez un endroit où vous sentez bien : calme et inspirant!
  • Vous pouvez mettre une douce musique relaxante ou écoutez le silence
  • Installez-vous confortablement et prenez quelques minutes pour vous centrer en respirant doucement et profondément
  • Parcourez les magazines, et les images et laissez-vous être inspiré par des images, des phrases, des mots.. Découpez celles qui vous parlent, qui vous attirent. (Prévoir un bon 30 minutes!)
  • Quand vos choix sont faits, faites le tri si le nombre est trop grand
  • Collez au milieu de votre carton, votre Photo de Vous (ou une image que la représente) au centre du carton. Continuez votre collage en y mettant, selon votre inspiration, là où vous le désirez, toutes vos images.
  • Laissez libre votre inspiration et imagination, sans analyser.
  • Une fois complété, regardez votre Tableau et écrivez ce qu’il vous inspire ou partagez-le avec vos proches

Placez votre carton dans un endroit où vous pourrez le voir régulièrement de manière à le laisser s’imprégner et être présent dans votre esprit.

À la fin de l’année, observez votre Tableau avec attention et constatez la manifestation de plusieurs éléments dans votre vie et Célébrez!

Passez un merveilleux été!

Diane

Besoin d’un coup de pouce? Vous pouvez me contacter via ce lien

 

En cette période de grand changement, faites de votre cerveau votre meilleur allié!

En cette période de « déconfinement progressif », faites de votre cerveau, votre meilleur allié!

 

Après des semaines de confinement, de conditionnement à un nouveau mode de vie, manière de faire, et même d’être, le déconfinement progressif dans la communauté peut occasionner des inquiétudes et des questionnements, et c’est normal.

J’étais en séance de coaching en ligne avec une enseignante hier, et elle me faisait part de ses nombreux défis et inquiétudes face à l’ouverture des écoles et à cette nouvelle réalité avec laquelle les enseignants (et nous tous), doivent composer. Bien qu’elle soit d’accord que la vie doit reprendre son cours, malgré sa grande expérience et ses grandes compétences, face à cette situation inconnue et remplie de défis, elle se sentait déstabilisée et inquiète.

Parents, enseignants, élèves, entraîneurs, personnel de soutien, athlètes, sportifs, travailleurs qui réintègrent ou réintégreront bientôt et  progressivement la communauté, faites de votre cerveau, votre meilleur allié…

Que vous aillez besoin de mieux gérer votre stress, intégrer ou de changer des habitudes de faire et d’être, pour en intégrer de nouvelles, voici en quelques lignes l’ABC des neurosciences appliquées pour vous aider.

Je vous propose de lire cet article au complet avant de cliquer sur les nombreux liens que vous pourrez faire ensuite revisiter, idéalement dans l’ordre présenté.

La biologie du changement; neuroplasticité et épigénétique à votre service.

En ce midi pile coaching, voici quelques pistes et outils que j’ai pensé vous proposer.

Mieux gérer le stress

-Calmer votre esprit

Mieux vous connaître; vos forces, vos atouts,.. vos écueils?

Activer des ressources utiles pour vous sentir plus en confiance, plus créatif, plus motivé…

Gardez votre motivation, atteindre votre état optimal  et votre focus dans vos apprentissages et vos objectifs

Maintenir le cap, garder le focus

visualiser pour maintenir, optimiser votre excellence, compétences, talents (sports, arts, etc…)

Autres choses?  Liste de mes articles sur mon blogue,

Imaginez et déterminez votre plan de match! Quelles sont les ressources, croyances, pensées, stratégies, outils utiles et aidants, qui sont bien présents ou que vous souhaitez activer davantage. Rappelez-vous que toutes les ressources sont en vous (prédicats de PNL))

Les hyperliens  que vous trouverez tout au long de cet  article, vous redirige vers certains de mes articles sur mon blogue. J’espère qu’ils vous seront utiles.  Qu’il s’agisse de techniques, d’exercices, de  coaching PNL, de visualisation créative, de valence émotionnelle, la gratification différée, d’auto-hypnose, d’imagerie mentale, de cohérence cardiaque, de faire comme si…etc., Toutes ces formes d’entrainement cognitif pourront vous aider aux changements que vous recherchez et  vous aideront à créer de « nouveaux sentiers neuronaux »,  de nouveaux automatismes. Retenez que  le cerveau ne fait pas la différence entre ce qui est vrai ou imaginé.  Entraînez-le au changement voulu, imaginez, visualisez les comportements et les habitudes associées à ces changements. L’intégration de ces changements se fera plus facilement et harmonieusement. Retenez aussi que la répétition a un effet sur la mémoire à long terme, qu’elle soit réelle ou imaginée! Je vous invite à consulter mon blogue ou vous retrouverez près d’une centaine d’article sur ces sujets avec des exercices faciles et aidants.

Liste de mes articles sur mon blogue,

Si vous avez besoin d’accompagnement, d’un coup de pouce de plus, n’hésitez pas à me contacter. Je suis disponible pour du coaching ou de la formation en ligne, individuel ou en groupe.

Gardez confiance! Ça va bien aller!

Diane

Formatrice et coach certifiée PNL et en neurosciences appliquées.

 

 

 

 

 

 

 

 

Les étapes de l’apprentissage et du changement; un processus !

Bon midi et bonne et heureuse année 2020!

J’espère que les vacances des fêtes vous ont fait du bien et que vous débutez l’année en pleine forme, rempli d’énergie, enthousiaste et motivé.

J’aimerais dans un premier temps, en profiter pour vous souhaiter mes meilleurs vœux de bonheur, de succès, de santé d’amour et de joie.

En ce premier midipile coaching de l’année, j’ai pensé vous parler d’un processus de changement: les 5 phases de l’apprentissage

Ce n’est pas toujours facile de reprendre un projet, un travail, un objectif après quelques semaines d’arrêts.  Comme on dit; pas toujours facile de se « se remettre en selle ».

C’est particulièrement un défi selon la phase du processus d’apprentissage d’une nouvelle compétence (savoir-faire ou savoir- être) à laquelle on est rendu.  L’élan et la motivation du départ, par exemple, ne sont pas toujours au rendez-vous.

Comment se porte votre motivation face à vos objectifs et défis en ce début d’année?

L’acquisition ou la maîtrise d’une compétence (savoir-être ou savoir-faire) ou la réalisation d’un projet, d’un changement,  viennent de l’accumulation d’expériences de références et de la répétition de cette  compétence par des actions aidantes optimales et ce qu’on appelle,  » l’entrainement cognitif  » ( visualisation, méditation, projection vers le futur, faire comme si etc..) qui ont un effet sur la mémoire à long terme et l’apprentissage .

Il est bon de savoir que certaines phases peuvent être plus « critiques » c’est-à-dire, plus sujettes à l’abandon .

L’apprentissage de nouvelles compétences (savoir-faire, savoir-être ou d’un état désiré) est un processus qui implique les différentes étapes et défis qui suivent;

Les 5 étapes de l’apprentissage: de l’ignorance (compétence Inconsciente) à la transmission du savoir (la maîtrise; compétence consciente et inconscience)

  • 1-Inconscient incompétent
  • 2-Conscient Incompétent
  • 3-Conscient Compétent
  • 4-Inconscient Compétent
  • 5-La maîtrise Compétent-conscient-inconscient

 

En guise d’exemple, prenons une personne qui a de la difficulté dans ses communications (aptitudes à communiquer et interagir) et qu’elle veut développer cette compétence pour mieux interagir avec autrui.

Compétence à développer : mieux communiquer

Première étape : Inconsciemment Incompétent

Cette étape est un état inconscient d’une compétence. Un état d’insouciance, d’ignorance et d’innocence. C’est l’état présent à la naissance.  À la naissance, on ne sait pas qu’un jour on saura parler, marcher, faire du vélo, écrire etc. C’est le début de tous les apprentissages possibles. Ce qui motive tout apprentissage est les bénéfices que cela va apporter à la personne.  Tout comme le jeune enfant qui apprend à marcher, à parler etc. Il est curieux et innocent et il fonce.

Avec le temps et les expériences parfois limitantes, la peur peut s’installer; peur du jugement, du ridicule, d’être rejeter, de se remettre en question etc.., et tout cela peut empêcher la personne de faire certains apprentissages et d’évoluer. (Le mot « compétence » étant le terme que j’utilise pour désigner un savoir-faire et/ou un savoir-être).

À ce stade, la personne doit identifier les ressources aidantes (capacités, talents, états intérieurs) qu’elle a besoin d’activer pour développer une compétence et les stratégies qui lui permettront de les exprimer. « Toutes les ressources sont en vous »- prédicat de la PNL

À cette étape, la personne n’a pas ou pas assez, les compétences (savoir-faire ou savoir-être) et n’a pas conscience de ses limitations, de ce manque de compétence.

Exemple : Elle ne sait pas qu’elle ne sait pas bien communiquer!

Deuxième étape : Consciemment Incompétent

À cette étape, la personne devient consciente de ce qu’elle ne sait pas (de son incompétence).

Elle a identifié ce qui lui permettrait de développer la compétence. Parfois la personne doit apprendre une nouvelle compétence ou la réapprendre. Cette étape lui cause de l’inconfort.  Changer une habitude est toujours inconfortable.  Les habitudes; bonnes ou mauvaises, sont toujours confortables. Prendre conscience de ses limitations est inconfortable. Réaliser que la manière qu’elle a toujours fait (ou été) est inefficace voire même, limitante ou même nuisible, peut être une source stress, de confusion et même de découragement. Souvent la personne a peur de faire des erreurs, elle voudrait apprendre sans faire d’erreur.  Elle voudrait avoir une baguette magique pour amener le changement rapidement car cette phase est déstabilisante; la personne est inconfortable.  C’est donc une phase critique et risque d’abandon dans le processus de changement si elle n’est pas encouragée (ou accompagnée) à poursuivre; à garder le CAP.

La personne a besoin de puiser dans ses ressources et ses forces les plus positives pour continuer l’apprentissage; elle a besoin; de courage, d’humilité, d’ouverture, d’acceptation, de résilience

À cette étape, la personne doit se remémorer, visualiser les bénéfices de l’apprentissage et du changement (et de l’état désiré) qu’elle veut voir se produire en se projetant dans le futur avec cette nouvelle compétence.).  L’attente et le désir des bénéfices futurs maintiennent l’énergie de l’apprentissage.  En quelque sorte, la personne devra se projeter dans le changement désiré.

La personne prend conscience de son manque de compétence. À cette étape la personne possède assez de conscience, de savoir et/ou d’expérience pour réaliser qu’elle n’est pas encore assez outillée pour appliquer, pour intégrer l’apprentissage et les changements nécessaires.

Exemple : La personne réalise qu’elle ne sait pas bien communiquer

Le modèle universel d’apprentissage d’Albert Bandura sur l’apprentissage est un modèle qui montre que pour réussir un apprentissage, il est important de maintenir un fort niveau d’attente à propos des résultats de l’apprentissage et ses conséquences positives.

Référence : Institut repère

Troisième étape : Consciemment Compétent

À cette étape, la personne sait qu’elle sait. Elle est consciemment compétente.

A ce niveau d’apprentissage s’installe la pratique consciente de la nouvelle compétence acquise, de l’intégration de la compétence. L’apprentissage se construit progressivement à partir d’une pratique régulière, d’action, d’expérimentation.  La personne s’engage dans le processus conscient d’acquisitions des compétences, de savoir-faire et savoir être, de ressources et stratégies pour amener un changement positif vers l’état ou la compétence désirée.  La personne a besoin de continuer à puiser dans ses ressources et ses forces. Elle a besoin de; volonté, d’effort, de constance, de persévérance et de patience, de pratiquer la nouvelle compétence, de visualiser le changement et grâce à la persévérance et à la neuroplasticité cérébrale, la magie du changement et de l’apprentissage s’opère; la personne atteint « le point de bascule »!   Cette nouvelle compétence devient naturelle, automatique, comme une seconde nature!

Exemple : La personne fait des prises de conscience, active les ressources aidantes, pratique sa nouvelle compétence, se projette dans celle-ci pour ressentir les bienfaits, constate les améliorations à mieux communiquer, et communique de mieux en mieux de manière naturelle et spontanée. Elle a acquis la compétence et arrive à son  » point de bascule « .

Le niveau de maîtrise

À ce niveau, la personne a non seulement intégré les stratégies et les ressources qui lui permettent d’exprimer et de mettre en action sa compétence mais elle en est consciente et connait sa « recette » d’excellence et peut la partager.

Les compétences sont intégrées et le seuil de conscience est optimal.

Afin de vous aider à maintenir le cap vers vos objectifs en ce début d’année 2020, je vous invite à vous poser quelques questions ; En quoi cette compétence (savoir-être et/ou savoir-faire) est-elle importante pour moi?  Qu’est-ce que cela va permettre, me permettre?  Qu’est-ce que cela va m’apporter ultimement?  Quelles sont mes attentes et mes croyances par rapport à l’acquisition de cette compétence? Est-ce que j’y crois ?  Quel est mon niveau de désir de l’atteindre?  Jusqu’où suis-je prêt à aller pour l’atteindre?

Et projetez- vous dans le changement désiré afin de commencer à le vivre maintenant!

Vous trouverez ci-après, quelques liens vers mon blogue qui j’espère sauront vous aider et vous inspirer un nouvel élan ou le maintenir

Bonne et fabuleuse année 2020!

Diane 🙂

En panne de motivation, besoin d’un coup de pouce?   programme midipile coaching

N’hésitez pas à me contacter  via ce lien ou au 418-569-0222, pour en discuter ou prendre un rendez-vous.

*l’entrainement cognitif : ensemble d’exercices qui sont répétés de manière répétitive et progressive en accroissant le niveau de difficulté via diverses techniques et approches (issues des neurosciences appliquées), et qui ont un effet structural dans les régions cérébrales sollicitées, pour l’acquisition de la compétence et/ou l’état désiré.

Exemples d’entraînements cognitifs :  visualisation, méditation, hypnose, faire comme si, gratification différée, etc.)

*gratification différée: La gratification différée est la capacité de résister à une tentation de récompense immédiate pour obtenir une récompense plus tard. En général, la gratification différée est associée au fait qu’un individu puisse résister à une récompense immédiate dans le but d’obtenir une récompense plus importante par la suite1. La gratification différée est liée à de nombreux points positifs dont le succès académique, la santé physique et psychologique, et la compétence sociale. Walter Mischel a mené des études concernant la gratification différée, notamment grâce au test du marshmallow. Wikipédia

 

 

 

Joyeuses fêtes et heureuse année 2020: SAVOUREZ la vie…en pleine conscience!

Bon midi  à tous!

 

À l’approche de la période des fêtes,  j’aimerais en profiter pour vous souhaiter  mes meilleurs voeux de  joie, de santé, de bonheur et d’amour.  Que la nouvelle année  2020 vous permette de réaliser vos désirs et vos rêves les plus chers…en toute conscience!

En ce midipile coaching de fin d’année,  j’ai pensé de vous parler d’un des grands plaisir de la vie qu’est manger;  savourer…en toute conscience!

Je vous réfère donc à une spécialiste; au blog d’Isabelle Huot, Dr en nutrition, qui a de nombreux trucs et astuces pour profiter des fêtes, savourer… tout en prenant soins de sa santé.

C’est quoi la pleine conscience? C’est porter notre attention dans le moment présent…

Savourez donc les Fêtes, en toute conscience! 🙂

Comme à chaque année, je vous invite à porter un regard sur l’ année qui se termine et à faire votre bilan;

Quels ont été  les événements marquants de cette dernière année, les  réalisations dont vous êtes particulièrement fiers,  les défis que vous avez rencontrés etc..

Voici en toute simplicité un document  questionnaire que vous pouvez compléter  pour vous accompagner dans vos réflexions :   Regard et bilan sur 2019

À  tous de très heureuses Fêtes, un Joyeux Noel et une merveilleuse année 2020!

SAVOUREZ ce que la vie a de plus beau à offrir!:-)

Diane

Besoin d’un coup de pouce? N’hésitez pas à me contacter à  via ce lien ou au 418-569-0222, pour en discuter ou prendre un rendez-vous.

Idées cadeaux?

P.S Si vous souhaitez offrir un « cerveau optimal et heureux  » en cadeau: nouveau cours en ligne CAP sur un cerveau optimal et heureux 🙂

P.S.S Si vous souhaitez offrir la paix, l’ amour et un peu plus d’ énergie: lunettes de chromothérapie   le coffret cadeau  paix-amour et énergie 🙂

Notre état d’esprit et notre environnement; notre pouvoir de changer!

Il y a une dizaine d’années, quand j’ai fait mon virage professionnel à 180 degrés vers le coaching en PNL (programmation neurolinguistique), j’étais fascinée par les bienfaits de cette approche de communication et de changement et cette « philosophie » d’accompagnement, un art de vivre.

Depuis, s’est ajouté mon intérêt pour les neurosciences appliquées, la neuroplasticité, le pouvoir de nos pensées et de nos croyances, de l’entraînement cognitif (techniques telles que; la visualisation, la méditation, le faire comme si. l’autohypnose, la gratification différée ) etc.. et  l’épigénétique!

L’épigénétique: la récente discipline scientifique qui explore l’influence de l’environnement sur l’ADN.

Dr Bruce Lipton, pionnier de la nouvelle biologie, nous invite à prendre conscience de l’impact de notre environnement et de notre état d’esprit sur notre santé et nous démontre que nous avons tous le pouvoir de changer et d’améliorer sa santé.  Dr Lipton est une autorité mondialement reconnue comme un leader dans le rapprochement entre la science et l’esprit, et le comportement. Également auteur de nombreux livres et ouvrages sur le sujet, dont « La biologie des croyances », « l’Évolution spontanée », et l’effet lune de miel.  Enseignant en biologie cellulaire à la faculté de Médecine de l’Université du Wisconsin, il s’est ensuite consacré à des recherches révolutionnaires sur les cellules souches et la membrane cellulaire. Ses recherches, menées à l’École de médecine de l’Université de Stanford, ont joué un rôle précurseur dans le développement de l’épigénétique, la discipline scientifique qui explore l’influence de l’environnement sur l’ADN.

Si vous souhaitez en savoir plus sur le sujet, voici une sélection de 3 vidéos sur le sujet avec le Dr Bruce Lipton, sur L’influence de l’environnement sur nos gènes; l’épigénétique. https://youtu.be/Y4pw046ACzE et https://www.youtube.com/watch?v=BPM2baHYTN0 et https://www.youtube.com/watch… et https://www.youtube.com/watch?v=PCYPKsI4xNQ

 L’être humain est façonné à partir  même de sa conception. Il explique comment l’environnement et les états émotionnels de la femme enceinte influenceront même, la bagage émotionnel et comportemental de l’enfant à naître…On dit que le cerveau de l’enfant est une « éponge ».   Jusqu’à l’âge 7 ans, mais particulièrement avant l’âge de 3 ans, période à laquelle l’enfant n’a pas encore vraiment accès à son raisonnement, l’hémisphère gauche de son cerveau (le siège de la raison, de l’analyse, etc..). Avant cet âge, il baigne donc complètement dans son hémisphère droit (le siège de l’imagination, la créativité, la rêverie, les émotions etc.).

les états associés à cet hémisphère (le droit) sont caractérisés aux longueurs d’onde cervicales Thêta (4 à 8 Hz)). De 3 à 7 ans, soit, le début de la phase du « pourquoi », l’hémisphère gauche du cerveau commence à se développer. Ce processus se poursuit jusqu’à l’âge adulte; 20 ans pour les filles et 25 ans pour les garçons, selon des études. Comme le jeune enfant n’a pas (ou très peu) accès à l’hémisphère gauche de son cerveau (la raison, l’analyse), il absorbe et prend comme une vérité tout ce qu’on lui dit, ce qu’il voit, vit et ce qu’il perçoit, son modèle du monde. La répétition des expériences vécues (et/ou perçues) et de nos comportements façonne nos perceptions, nos habitudes et automatismes et tracent des empreintes physiologiques notre cerveau, qui grâce à la neuroplasticité cérébrale, ne sont pas immuable!

Nos pensées et notre environnement; notre pouvoir de changer!

Visionnement suggéré; la plasticité cérébrale chez l’enfant: https://www.youtube.com/watch?v=pnF21M30U_U)

Bref, c’est seulement à l’adolescence, soit, sa première crise existentielle, où l’enfant se permettra de remettre en question ses croyances, son image et sa perception qu’il a de lui-même et du monde qui l’entour … (sujet d’un prochain article :-)! )

Comme on aspire tous à une vie plus heureuse et plus épanouie…

En ce midipile coaching, j’ai pensé vous parler de certaines approches et techniques qui permettent de se ramener à la phase « éponge» soit, dans un état où l’on baigne totalement dans l’hémisphère droit de notre cerveau.  Ces états altérés de conscience sont caractérisés par des longueurs d’onde cervicales thêta (4 à 8 Hz).   On retrouve ces états dans certaines phases de sommeil, en état de transe (hypnose), de visualisation créative ou de méditation profonde. Ces états favorisent notre capacité à  ancrer dans l’inconscient les états désirés et de nouvelles perceptions aidantes et plus harmonieuses et ainsi  accéder à plus  mieux-être et d’épanouissement et une meilleure santé en général.

Comme pour tous nouveaux apprentissages, la répétition et l’entrainement sont essentiels pour la mémorisation de ceux-ci.  L’entrainement « cognitif », par exemple, la visualisation créative, la méditation, l’autohypnose, le faire comme si., la pleine conscience, etc.,  permettent  « d’ancrer » de nouveaux apprentissages afin  qu’ils deviennent de plus en plus naturels;  éventuellement comme une nouvelle compétence inconsciente, une seconde nature.

Quel est le changement que vous souhaitez voir se produire en vous?

Quelles croyances dynamisantes ou quelles ressources intérieures (talents, aptitudes, état d’être ) aimeriez-vous ancrer davantage en vous?

Et si vous faisiez comme si…, faites comme si… ?

Besoin d’un coup de pouce? N’hésitez pas à me contacter via ce lien ou au 418-569-0222, pour en discuter ou prendre un rendez-vous.

Une magnifique journée

 

Diane

Comment optimiser votre quotient « émotionnel »?

CAP sur un quotient émotionnel optimal!

Avez-vous parfois ou même, souvent, de la difficulté à communiquer, à bien gérer vos émotions et vos comportements en situation de stress ou de conflit?

Perdez-vous facilement, comme on dit,  « vos moyens »?

Considérez-vous avoir une bonne connaissance et conscience de vous-même,  des autres et de votre environnement?

Aimeriez-vous améliorer vos aptitudes relationnelles, votre efficacité personnelle, votre gestion émotionnelle, votre capacité d’adaptation, votre confiance, votre aisance et efficacité à communiquer, particulièrement en situation de conflit ?

CAP sur un quotient émotionnel optimal, peut vous aider  développer les aptitudes ou habiletés liées au quotient émotionnel (QI) informez-vous sur nos ateliers-conférences sur le sujet

Plusieurs études ont démontré l’importance du quotient émotionnel dans la réussite et l’épanouissement personnel et professionnel des individus. Selon ces études, les personnes ayant un Quotient émotionnel (QÉ) développé avec un quotient intellectuel (QI) dans la moyenne, auraient plus de chance de réussir dans la vie et sa vie, qu’une personne au (QI) quotient intellectuel élevé  avec un (QÉ) quotient émotionnel peu ou moyennement développé. Ce ne serait donc pas le quotient intellectuel qui assurerait le succès et le bonheur des gens, mais les aptitudes reliées à l’intelligence émotionnelle, soit, au quotient émotionnel (QÉ)…

Qu’est-ce que le quotient émotionnel?  Selon les chercheurs sur le ce sujet, Mayer et Salovey,  il se définit par l’habileté à percevoir et à exprimer les émotions et à les intégrer pour faciliter la pensée, raisonner avec les émotions ainsi qu’à réguler les émotions chez soi et chez les autres.

En ce midi pile coaching, je vous propose de prendre le volant de vos pensées et émotions afin d’optimiser votre quotient émotionnel, votre potentiel d’épanouissement personnel et professionnel

L’intelligence émotionnelle  se résumerait en  quatre composantes fondamentales (référence; Bradebery et J. Greaves,)

Compétences personnelles et sociales

Les compétences personnelles :

  1. Conscience de soi :  La conscience de soi est notre capacité à percevoir les émotions et à comprendre l’influence de ceux-ci dans les différentes situations et est une composante essentielle de l’intelligence émotionnelle. Être conscient de notre humeur et de nos émotions du moment et de nos pensées relative à  notre état intérieur. Cette conscience de soi nous permet de déchiffrer nos sentiments et de comprendre en quoi ils affectent nos pensées et nos actions et nous pousse à réagir (être en réaction). Mieux accueillir, reconnaître et nommer nos états internes et nos émotions, permet d’optimiser notre conscience de soi.
  2. Maîtrise de soi : La maîtrise de soi réside dans notre capacité de jugement à agir ou à s’abstenir d’agir, à prendre le temps de réfléchir avant d’agir sans se laisser emporter par ses émotions. Elle permet, en situation de conflit par exemple ou d’obstacle, de garder notre calme et à rester positif et concentrer malgré le stress.

Les compétences sociales;

  1. Conscience sociale : La conscience sociale est notre capacité à reconnaître, à sentir, ressentir et comprendre les émotions de notre entourage
  2. Gestion des relations :Au-delà de nos aptitudes à la conscience de soi, à la maîtrise de soi et à la conscience sociale, c’est notre capacité  à  interagir positivement dans nos relations interpersonnelles.

En ce midipile coaching  je vous propose quelques outils et  stratégies pour vous aider à optimiser votre quotient émotionnel ,

Plusieurs outils et stratégies peuvent aider, mais avant tout, il est essentiel d’apprendre  à mieux se connaître pour mieux interagir avec les autres. Connaître son type de personnalité par exemple, ses forces, ses talents, ses ressources actualisées et celles non actualisées et reconnaître les différents types,  sont des atouts.  Test et bilans de personnalité pour vous aider à mieux vous connaître, mieux communiquer et interagir

En terminant, selon Thierry Janssen,  chirurgien devenu psychothérapeute et auteur du livre : le défi positif, «  les recherches sur le bonheur montrent que notre vie n’est réellement heureuse que si nous pouvons actualiser le meilleur de nous-mêmes, en lien avec les autres.  Les émotions agréables qui naissent de cet épanouissement vertueux participent à notre bien-être physique, psychique et social.  Elles sont le gage de bonne santé individuelle et collective.

Besoin d’un coup de pouce? N’hésitez pas à me contacter via ce lien ou au 418-569-0222, pour en discuter ou prendre un rendez-vous.

Un excellent MIDI!

Diane

Visualiser pour exceller!

Bon début de septembre et bonne rentrée!

Quel beau moment de tennis nous avons vécu samedi dernier lors de la finale des US open féminins.  Nous avons été témoins d’une performance exceptionnelle de notre jeune championne canadienne de 19 ans, Bianca Andreescu.   Je ne sais pas pour vous, mais lorsque je vois des athlètes atteindre de tel niveau d’excellence, je suis toujours émue et remplie d’admiration…

Je peux imaginer tout ce qu’ils ont dû faire pour se rendre à tels niveaux d’excellence ; discipline, efforts,  persévérance, force de caractère, détermination, et les nombreuses heures d’entrainement physique… et aussi, d’entrainement cognitif; visualisation, méditation, projection dans le futur, faire comme si., gratification différée et passion!

En ce midi pile coaching, j’ai pensé en profiter pour vous parler des bénéfices pour ne pas dire, du pouvoir de l’entrainement cognitif tel que la visualisation; un outil de grande valeur pour les sportifs et les athlètes. Bianca en a témoigné d’ailleurs lors d’une entrevue, comment elle visualise depuis longtemps ce moment; initiée très jeune par sa mère, au pouvoir de la visualisation créative.

«Faites-vous une image de votre réussite et imprimez-la de façon indélébile dans votre esprit. Que cette image ne pâlisse jamais, qu’elle nourrisse constamment votre esprit, qui cherchera à son tour à la développer.»

– Dr Norman Vincent Peale

La visualisation mentale ou l’imagerie mentale est cette capacité à visualiser avec tous ses sens (voir, entendre, ressentir, sentir, goûter) comme si c’était un film qui jouait à l’intérieur de notre esprit.

La visualisation s’applique à divers champs dont aider à améliorer les différents aspects psychologiques associés aux sports, et à exceller :

• La concentration,

• La gestion des émotions, du stress

• La visualisation de stratégies et mouvements spécifiques

• La motivation,

• La confiance,

• L’endurance mentale, etc..

Elle permet de développer sa zone optimale d’excellence!

C’est donc une grande valeur pour les sportifs qui cherchent à atteindre leur plein potentiel.

J’ai pensé vous partager certaines étapes essentielles pour une visualisation mentale optimale

1. Se fixer un objectif : « Qu’est-ce que je veux réussir concrètement, précisément? »

2. Identifier le ou les comportements, mouvements, gestes, attitudes, langage… que vous voulez mettre en place

3. Installez-vous confortablement et utilisez une technique de relaxation de votre choix vous permettant de vous transporter en imagination au jour que vous avez réussi à atteindre votre but (votre objectif), comme si c’était maintenant…

4. Répéter cet exercice régulièrement…

Plusieurs études concernant l’entrainement mental ont démontré la grande efficacité de l’imagerie mentale, particulièrement celle pratiquée en état modifié de conscience (en transe) .

Une étude conduite par un chercheur de la NASA, le Dr Charles Garfield (PHP et spécialiste en psychologie sportive), en 1980, (ça ne date donc pas d’hier !!!) a eu des résultats fantastiques.

L’étude portait sur l’effet de la visualisation mentale en état modifié de conscience (c’est-à-dire en transe). Ils ont proposé 4 approches d’entraînement à 4 groupes d’athlètes qui s’entrainaient pour les Olympiques de Lake Placid (New York), une certaine période précédant les Jeux.

Groupe 1 : 100 % entrainement physique

Groupe 2 : 75 % entrainement physique et 25 % entrainement mental

Groupe 3 : 50 % entrainement physique et 50 % entrainement mental

Groupe 4 : 25 % entrainement physique et 75 % entrainement mental

Le résultat :

Les athlètes du Groupe 4, soit ceux qui s’étaient entrainés le plus au niveau mental ont obtenu, de loin, les meilleurs résultats que ceux qui s’étaient entrainés davantage au niveau physique (groupe 1)!

Pendant l’entrainement mental, les athlètes créent des images mentales, des mouvements et gestes exacts qu’ils doivent effectuer dans leur sport. L’utilisation de la visualisation à créer les mouvements dans l’esprit augmente l’efficacité à atteindre les objectifs davantage que dans une procédure standard d’entrainement.

Vous pouvez imaginer que si cette approche a des résultats aussi spectaculaires pour des athlètes de haut niveau, comment cette approche peut contribuer à améliorer un sport qu’on pratique que quelques heures , juste pour le plaisir de s’améliorer…

Pour en savoir davantage sur le coaching mental sportif

Besoin de coaching?  N’hésitez pas à me contacter via ce lien ou au 418-569-0222, pour en discuter ou prendre un rendez-vous.

Bon Midi

Diane

Des vacances, ça fait du bien!

Bon midi,

Prévoyez-vous prendre des vacances cet été?  Prévoyez-vous des moments de repos, de courtes escapades?

Vive l’été , vive les moments de détente et vive les  vacances! 🙂

« Être en vacances, c’est n’avoir rien à faire et avoir toute la journée pour le faire ». Robert Orban, écrivain

Pour de multiples raisons, prendre des vacances n’est pas toujours évident,  que ce soit en raison de  notre situation ou de la pression financière, de notre profession ou autres.

Prévoir au moins des moments de repos, même si de courtes durées, est d’une grande importance pour un meilleur équilibre, mieux-être et une meilleure efficacité en général.

Voici quelques uns des nombreux bienfaits  attribués aux vacances et à des  moments de repos

  • Ça permet grandement d’alléger notre esprit des soucis du boulot ou du quotidien en réduisant considérablement le niveau de stress et améliore donc nos capacités intellectuelles et physiques.
  • Ça permet de remonter notre niveau d’énergie et de plaisir de la vie.
  • Ça permet d’ améliorer notre santé physique et globale
  • Ça permet de consolider les liens affectifs, relationnels familiaux
  • Et, ça permet d’apprécier encore mieux la vie et les gens qu’on aime…

En ce MIDIPILE coaching  de début des vacances pour plusieurs d’entres nous,  je vous propose de vous déposer 5 minutes pour stimuler votre énergie par la respiration du feu!  l’exercice suivant provient du yoga kundalini, qui met l’accent sur la respiration et la méditation pour accéder à la source de l’énergie vitale, à la base de la colonne vertébrale. J’espère que cet exercice vous procurera le « boost » d’énergie physique et mental pour bien débuter vos vacances :-)!

(Cette technique de  respiration a aussi des bienfaits  pour la digestion et  pour nos abdos 🙂 )

Assoyez-vous confortablement, prenez une profonde inspiration par le nez laissez gonfler votre ventre puis votre poitrine et expirez par le nez en pressant votre votre nombril contre votre colonne vertébrale et, laissez aller tout l’air contenu dans vos poumons…

Pour vous guider, je vous propose ce lien vers une vidéo de démonstration effectuée par une professionnelle du yoga

https://monyogavirtuel.com/video/la-respiration-du-feu

Passez un magnifique été et à bientôt :-)!

Diane

Besoin d’un coup de pouce? N’hésitez pas à me contacter à  [email protected] ou au 418-569-0222, pour en discuter ou prendre un rendez-vous.